Trame blanche

Une femme m’apprend à aimer,
Efface les traces insondables de l’inculte païen
Une femme me dit : je sais aimer
Me lance les mots qui savent m’arrêter.
Trame blanche avec ce soupçon refrain.
A ses mains, me suis lié.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s