La part en nous qui se cherche

Plus que la femme, aimer c’est trouver ce qui nous manque. Je dois cette pensée soudaine aux pépiements incessants des oiseaux, à leur chant intarissable, au ciel bleu. S’il nous manque quelque chose, une espèce d’inachevé, c’est que cette part en nous souhaite être comblée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s