La douleur

Les images de certains jours sont des hantises. L’amour d’un homme devient un harcèlement et il prend forme dans les visages qui passent sur les trottoirs. Cette sensibilité a-t-elle droit de citer dans ce monde qui nous étouffe ? L’amour d’un homme dans les bras des draps froissés… Aimer plusieurs fois tient de la folie. Aimer sans visage. Aimer sans corps. Aimer la douleur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s