humour mordant

Dimanche

Dix variations pour dix manches, dix genoux de tes dix pas, mais dis, comment tu vas ? J’ai dix sous cachés dans un bas, et dix paires de yeux pour un coeur qui bat. Je repasserai par là, dix fois et même vingt fois ; surtout n’y crois pas, car ce dis en dit plus long qu’un silence au plus bas, et si tu viens, je viens dix fois plus que toi. Ça ne va pas ? Si si, tout va.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s